M. Abdo El Tassi

Albert El Tassi Hommage à l’un des plus généreux philanthropes au Manitoba

La générosité d’Abdo El Tassi a aidé la Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface à financer l’achat de matériel médical de pointe. La situation est quelque peu ironique, puisque la relation de M. El Tassi avec la Fondation a débuté à la suite d’un pépin technique.

Alors que M. El Tassi était à l’écoute du Radiothon de la Fondation, en un beau jour de 2006, il a entendu dire qu’il manquait la somme de 25 000 $ pour que l’événement atteigne son objectif. Il a immédiatement téléphoné, a donné son nom et a annoncé qu’il couvrirait le manque à gagner. Ensuite, la pile de son téléphone a lâché. Le numéro de téléphone de M. El Tassi était confidentiel, mais le personnel de la Fondation a fini par trouver des membres de sa famille qui ont pu l’avertir que le personnel de la Fondation désirait le rencontrer.

« Trente minutes plus tard, je me présentais à l’Hôpital avec un chèque », se remémore M. El Tassi, p.-d. g. de Peerless Garments.

Depuis ce jour, M. El Tassi est devenu un donateur enthousiaste. La Fondation a souligné la générosité de M. Abdo El Tassi en le nommant philanthrope par excellence pour 2013 de l’Association of Fundraising Professionals (AFP), un prix présenté par la section manitobaine de l’AFP. M. El Tassi a reçu ce prix à l’occasion des célébrations de la Journée nationale de la philanthropie, en novembre.

« M. El Tassi est un chef de file sur toute la ligne, affirme le président-directeur général de la Fondation, Charles LaFlèche. Il respire la philanthropie, et nous étions fiers de proposer sa candidature pour ce prix. »

La Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface n’est pas le seul organisme à profiter de la générosité exceptionnelle de M. El Tassi. Il est reconnu pour être un donateur sincère et passionné qui tient à améliorer la vie au sein de la collectivité.

Ses efforts philanthropiques sont inspirés par sa foi. Fervent musulman, M. El Tassi applique le principe de la « zakat », l’un des cinq piliers de l’Islam. Selon la zakat, les musulmans ont l’obligation de donner un certain pourcentage de leurs revenus à un organisme de charité après avoir répondu aux besoins de leur propre famille.

« Ma mère avait l’habitude de dire que lorsqu’on donne, Dieu nous le rend, explique M. El Tassi. Ce retour a été phénoménal. J’ai une famille en santé, des enfants en santé et des petits-enfants en santé. »

M. El Tassi est un pilier de la communauté musulmane. Il est, entre autres, un important donateur de l’Islamic Social Services Association, une mosquée située à Thompson, et de l’école Alhijra Islamic School. Le soutien qu’il offre à cette école est particulièrement important pour lui, car, comme il le dit « l’éducation contribue à éliminer l’ignorance et favorise la compréhension des différentes cultures, tout en promouvant une vie meilleure ».

Ses activités philanthropiques dépassent sa propre communauté. Au fil des ans, il a soutenu l’UNICEF; le Musée canadien pour les droits de la personne; l’Association canadienne du diabète; Vision mondiale; Centraide; Variety, the Children’s Charity of Manitoba; Winnipeg Harvest; la Fondation de Winnipeg; et de nombreux autres organismes. Il a, en outre, soutenu des campagnes internationales de secours aux victimes de catastrophes, et a parrainé près de 50 immigrants au Canada.

« Nous vivons dans un pays magnifique et, en tant que Canadiens, nous avons vraiment beaucoup de chance », dit-il.

L’intérêt de M. El Tassi à soutenir la Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface, ainsi que d’autres organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé, vient aussi d’un principe musulman qui dit que si vous sauvez une vie, c’est comme si vous aviez sauvé toute l’humanité. En tant que donateur actif de la Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface, il a participé au financement du Système d’imagerie peropératoire SPY, un appareil de haute technologie utilisé en chirurgie cardiaque; et il a présidé la campagne pour l’achat d’un tomodensitogramme réservé aux soins cardiaques.

Abdo El Tassi est largement reconnu pour ses contributions philanthropiques et communautaires. Il a été décoré de la Médaille du jubilé de diamant de la Reine; il est membre de l’Ordre du Canada; il a été candidat à l’Ordre du Manitoba; il a reçu le Prix humanitaire de l’année 2012, décerné par la Croix-Rouge canadienne, et de nombreux autres honneurs.