header_aboutUs

Des mains de magicien qui sauvent des vies

À la Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface, chaque mois compte pour les patients qui ont des problèmes cardiaques

Toute sa vie, Kelley a eu un souffle cardiaque, mais cela ne l’a jamais empêchée de faire tout ce qu’elle voulait. Puis, les choses ont changé. Elle est devenue de plus en plus essoufflée en montant les escaliers. Elle a alors mis son manque d’endurance sur le compte du stress au travail et de la ménopause.

Lors de l’examen médical annuel de Kelley, son médecin a remarqué que son souffle cardiaque était plus prononcé et l’a envoyée passer un échocardiogramme. Elle a alors reçu un diagnostic de rétrécissement aortique sévère, un problème cardiaque très grave.

Elle raconte qu’elle a remis son sort entre les mains de magicien du Dr Pallav Shah. Il lui a installé une valvule aortique mécanique qui lui a permis de recommencer à vivre.

Lorsque Kelley se remémore son rétablissement au service de cardiologie et à l’Unité de soins intensifs de l’Institute de recherche clinique I.H. Asper, elle pense au personnel compatissant : personnel infirmier, médecins, pharmaciens, physiothérapeutes et personnel de soutien. Ils ont tous joué un important rôle dans sa capacité à quitter l’hôpital après un séjour de cinq jours.

« Ils n’ont pas simplement répondu à mes besoins physiques, mais aussi à mes besoins émotionnels, raconte Kelley. Même les techniciens de laboratoire ont été attentionnés pendant les semaines qui ont suivi l’intervention, car ce n’était pas facile de me faire des prélèvements de sang. »

Les visites au laboratoire et les rendez-vous de suivi faisaient partie de la vie de Kelley, qui a même fait une visite au service d’urgence. Elle a passé de nombreuses heures à l’Hôpital Saint-Boniface.

« Je suis si reconnaissante envers chaque personne qui a eu un rôle à jouer, dès mon diagnostic, en passant par mon opération, jusqu’à mon rétablissement. »

À un moment ou à un autre, la presque totalité d’entre nous ira à l’hôpital, que ce soit comme patient, visiteur ou soignant. Un grand nombre de patients viennent à l’Hôpital Saint-Boniface régulièrement. Ce sont des patients qui, comme Kelley, nécessitent des soins de santé continus.

Vous pouvez aider des patients comme Kelley à s’en sortir et à mieux vivre! Les dons mensuels contribuent à fournir à nos équipes de soins cardiaques la formation et le matériel nécessaires pour sauver des vies. Ils rendent aussi accessibles les plans de traitement et les techniques de pointe pour aider les patients, comme Kelley, à avoir une vie en meilleure santé et la plus longue possible.

Chaque mois compte

Les dons mensuels sont simples et pratiques : vos dons servent automatiquement chaque mois. Joignez-vous aux généreux donateurs et donatrices qui offrent un soutien fiable et continu aux milliers de patients qui dépendent de l’Hôpital Saint-Boniface tout au long de l’année.